PAR M.AUGE, V.FOURNEYRON ET P.VANROOSE

Des réponses qui peuvent être données aux élèves, sur le vif

Comparons ton corps à une voiture. Pour se déplacer, il lui faut de l'énergie. Elle lui est fournie par le carburant (de l'essence) : pour toi, ce sont les aliments que tu manges et plus particulièrement les sucres.

Le « moteur humain » va détruire et transformer ces aliments pour fabriquer l'énergie nécessaire aux muscles qui vont te permettre de courir.

Tout comme le moteur de la voiture chauffe en fonctionnant, le « moteur humain »(les muscles) chauffe lui aussi. Pour la voiture, c'est le système de refroidissement qui permet d'éliminer la chaleur. Pour ton corps, c'est la circula­ tion du sang qui joue le rôle de transpor­teur de chaleur vers la peau qui en éva­ cue une partie, l'autre partie étant élimi­ née par la fabrication de sueur. C'est pour cela que tu as chaud et que tu transpires.

Pour avoir de l'eau à éliminer sans puiser dans les réserves du corps, il faut boire régulièrement pendant et après l'effort.


Des explications d'enfants
Pour faire émerger les représentations, l'en­ seignant peut, par exemple, faire dessiner ce qu'ils imaginent se passer dans leur corps (voir ci-dessous). La maîtresse pourra alors construire son enseignement (questionnaires, expériences, observations) pour faire évoluer ces idées préalables.

Des rappels scientifiques

La thermorégulation est le système contrôlant l'élévation de la température corporelle.

Une partie de l'énergie produite par la com­ bustion au niveau des cellules musculaires est transformée en énergie mécanique (contraction musculaire permettant le mouve­ ment) et une autre en énergie calorifique qui est recueillie par le sang dont la température augmente. L'élévation de température en­ traîne, par système réflexe, une augmentation du débit sanguin et une vasodilatation des capillaires de la peau (rougeur) qui favorisent l'évacuation de l'énergie calorifique (sensa­ tion de chaleur). Le second mécanisme d'abaissement de la température corporelle est la sécrétion de sueur par les glandes sudoripares contenues dans la peau qui, en s'évaporant rafraîchit la surface du corps.

Les mots-clefs
Respiration
Sudation
Élimination des déchets
Alimentation
Ressources énergétiques

 

Des activités complémentaires à développer en classe

• Étude des substances sécrétées et des voies d'élimination des déchets parallèlement à la mise en évidence du phénomène de sudation lors de la pratique d'activités physiques :
- sueur et respiration cutanée,
- vapeur d'eau, dioxyde de carbone et respiration pulmonaire,
- urine et voies urinaires,
- selles et voies digestives.

• Mise en rapport de l'effort physique et des apports énergétiques - les principes métaboliques de transformation des aliments en ressources énergétiques,
- les différentes substances alimentaires (glucides, lipides, protides) et leurs rôles énergétiques,
- la mesure des besoins alimentaires et énergétiques, y compris en eau, en fonction de la quantité d'activité physique.

Des références bibliographiques
Découverte
du vivant et de la terre, P. Antheaume, M. Dupont, M. Maurel, Éd. Hachette.
Cahiers de Sciences et Technologie, Coll. Porte ouverte, Éd. Hachette.
Enseigner la biologie et la géologie à l'école élémentaire, R. Tavernier, Éd. Bordas.
Manuels, cahiers d'activités et livres du maître, Coll. R. Tavernier, Éd. Bordas.
Livres de l'élève, cahiers d'activités et guides pédagogiques, Coll. Gulliver, Éd. Nathan.


Mireille Augé,
Professeur de S.V.T., IUFM de Rouen ;
Valérie Fourneyron,
Médecin du sport, Mairie de Rouen ;
Philippe Vanroose,
CPC EPS, Maromme (76
 
Extrait du numéro 96 de la revue EPS1
Publié avec l'autorisation de l'auteur.