La température d’ébullition

 

Matériel 

 

Organisation :

Observation par groupes de quatre enfants maximum

Déroulement :

1.     Le maître propose de chauffer jusqu’à ébullition de l’eau dans un grand bol avec la résistance plongeante (opération effectuée par le maître)

2.     Les enfants sont invités à dessiner l’expérience dans leur cahier d’expériences et à deviner ce qui va se passer

3.     Dès que l’eau arrive à ébullition, les enfants se déplacent par groupes de quatre et observent

4.     Questionnement provenant des enfants ou suscité par le maître : « D’où viennent les bulles visibles lors de l’ébullition ? Qu’est-ce que c’est ? A quelle température l’eau boue-t-elle ? »

5.     Conceptions initiales :

q       Les bulles viennent de l’eau, sortent de l’eau

q       C’est du gaz, de l’air, de l’oxygène, de la vapeur d’eau …

q       L’eau boue à 100° Celsius (et non centigrades), …

6.     Le maître tranche : « c’est de la vapeur d’eau » et propose de vérifier à quelle température l’eau entre en ébullition

7.     Les enfants proposent de plonger un thermomètre dans l’eau pendant l’ébullition

8.     Après expérience, on conclue que l’eau entre en ébullition à une température avoisinant les 100° Celsius

9.     « L’ébullition se produit-elle toujours à 100° Celsius ? »

10. L’expérience est réalisée à nouveau en faisant varier divers paramètres sur proposition des élèves :

q       En mélangeant l’eau à du sel

q       En chauffant plus longtemps

q       En augmentant la puissance de la source (micro-ondes, plaque électrique, four, etc.)

11. Conclusion : l’ébullition se produit à 100° Celsius quelque-soit la durée ou la puissance du chauffage. Si l’eau n’est pas pure, la température d’ébullition est légèrement différente (plus élevée lorsque l’eau est salée)

 

Trace écrite : Les enfants proposent une trace écrite reprenant les éléments de leur conclusion

 

La température d’ébullition

Matériel :    

 

Organisation : Observation par groupes de quatre enfants maximum

 

Déroulement :

1.     Le maître propose de chauffer jusqu’à ébullition de l’eau dans un grand bol avec la résistance plongeante (opération effectuée par le maître)

2.     Les enfants sont invités à dessiner l’expérience dans leur cahier d’expériences et à deviner ce qui va se passer

3.     Dès que l’eau arrive à ébullition, les enfants se déplacent par groupes de quatre et observent

4.     Questionnement provenant des enfants ou suscité par le maître : « D’où viennent les bulles visibles lors de l’ébullition ? Qu’est-ce que c’est ? A quelle température l’eau boue-t-elle ? »

5.     Conceptions initiales :

q       Les bulles viennent de l’eau, sortent de l’eau

q       C’est du gaz, de l’air, de l’oxygène, de la vapeur d’eau …

q       L’eau boue à 100° Celsius (et non centigrades), …

6.     Le maître tranche : « c’est de la vapeur d’eau » et propose de vérifier à quelle température l’eau entre en ébullition

7.     Les enfants proposent de plonger un thermomètre dans l’eau pendant l’ébullition

8.     Après expérience, on conclue que l’eau entre en ébullition à une température avoisinant les 100° Celsius

9.     « L’ébullition se produit-elle toujours à 100° Celsius ? »

10. L’expérience est réalisée à nouveau en faisant varier divers paramètres sur proposition des élèves :

q       En mélangeant l’eau à du sel

q       En chauffant plus longtemps

q       En augmentant la puissance de la source (micro-ondes, plaque électrique, four, etc.)

11. Conclusion : l’ébullition se produit à 100° Celsius quelque-soit la durée ou la puissance du chauffage. Si l’eau n’est pas pure, la température d’ébullition est légèrement différente (plus élevée lorsque l’eau est salée)

 

Trace écrite : Les enfants proposent une trace écrite reprenant les éléments de leur conclusion